Aujourd’hui nous vivons dans une société ou l’importance du « moi chéri » passe avant tout.Les pubs, les loisirs de tous genres sont orientés dans ce sens. Les magazines people sont aussi orientés vers cela, si bien que beaucoup se prennent à rêver qu’ils puissent vivre, comme telle ou telle star, une vie de plaisir et d’abondance.

Devant ce cliché de notre société le chrétien peut être déstabilisé.En effet nous restons humain, et qui n’a jamais pensé « Ah si seulement je pouvait gagner à l’euro million j’achèterai ceci ou cela!» Cela reste du rêve, car jouer au jeu de tirage c’est statistiquement perdre à coup sûr. Et c’est encore plus difficile de gagner si ....on n’y joue pas.

Cependant que nous dit la Parole2 Corinthiens 5 :14-15
« Car l’amour du Christ nous étreint, en ce que nous avons jugé ceci, que si un est mort pour tous, tous sont donc mort en lui...afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes mais pour lui. » Et là tous nos rêves de grandeur semblent se briser ! C’est tout le contraire de ce que le monde qui nous entoure nous vends !Alors faut-il devenir un mendiant, habillé de haillons et ne garder que sa Bible ?Non.Mais alors concrètement c’est quoi vivre pour Christ, c’est quoi être mort ? Les deux notions se rejoignent car pour vivre pour Christ il faut savoir expérimenter ce que c’est de mourir. Et là nous ne parlons pas de mort physique mais spirituelle.

En effet ceux qui sont morts en lui ce sont ceux qui ont dit « Oui Seigneur je veux te suivre, oui je te reconnais comme mon Sauveur et Seigneur personnel »Ce sont qui ont compris que mourir en lui, c’est mourir à son ancienne vie sans Dieu. C’est changer de direction, ce n’est plus vivre pour soi mais vivre pour le Seigneur.C’est vouloir servir ses intérêts et non plus les siens. Exit donc nos rêves de vie orientée vers le plaisir personnel et égoïste.Vivre pour lui c’est accepter la croix dans sa vie et marcher en nouveauté de vie les regards fixés sur lui ! Mais si tout cela peut paraître acceptable pour un chrétien, car nous l’avons entendu et lu maintes et maintes fois, la Parole va encore plus loin et ajoute dans Matthieu 24 :9 que nous serons livrés à des tourments à cause de notre foi.Et pour cause, nombreux sont les chrétiens qui encore aujourd’hui sont persécutés.

Quel but à tout cela me direz vous, pourquoi sommes nous appelés à souffrir l’opposition, la raillerie et même parfois la mise à l’écart ? Et je ne parle pas encore de persécution...Tout simplement parce que pour le monde notre vie est une vie à contre sens.Encore faut-il savoir quel est le bon sens, la bonne direction… Mais cela ne doit pas nous décourager, si le monde veut l’ignorer nous nous savons que si nous sommes en Christ nous sommes dans le véritable, (1Jean 5 :20)et non dans le mauvais sens. De plus quoiqu’il arrive l’amour du Seigneur nous étreint comme nous le dit ce passage de Corinthiens que nous avons lu.

Qui dans ce monde pourra nous aimer comme le Dieu d’amour ? Personne, car le monde n’est souvent qu’illusion.Mais une vie avec lui deviendra forcément une vie riche en fruits d’une valeur inestimable.Inspirons-nous de l’exemple du blé qui nous sert, entre autre, à faire du pain. Lorsqu’il est mûr il est doré, et tous ces épis donnent une belle couleur doré aux champs. Mais si on le laisse là, il ne servira à rien, pire encore il pourrira.

Mais si on le moissonne il pourra être utile. Cependant pour qu’il puisse être employé pour faire de la farine il faudra le broyer, l’écraser pour obtenir de la farine, composante principale du pain.De même pour nous, si parfois nous sommes écrasés par l’épreuve, il en ressortira un élément indispensable pour le Seigneur. Une foi solide et une vie fondée sur lui, une vie capable d’apporter du pain spirituel à ceux qui ont faim du Seigneur.

Puisse le Seigneur nous fortifier par l’Esprit afin de devenir un pain de bénédiction et ne pas rester à l’état d’un gain doré mais dur dont on ne tire rien.Car une vie doré comme le monde nous la vends est une vie sans valeur et à contre sens aux yeux du Seigneur.

Daniel Pellise